Homme, mon frère, tu ne sais plus comment agir, notamment avec les femmes ?

Une fois n’est pas coutume, j’ai envie de m’adresser directement à mes frères, aux hommes, qui me semblent en avoir bien besoin en ce moment

Homme, mon frère, tu ne sais plus comment agir, notamment avec les femmes, tu ne les comprends pas, et parfois même elles te font peur. Mais te comprends tu toi-même ?

Elevé par une mère souvent très présente et un père souvent plus absent, tu as construit ta masculinité à travers le prisme biaisé d’un féminin qui portait en lui ses propres blessures, vécues ou transmises, vis à vis du masculin…comment aurais tu pu te construire sereinement ?

Ton cœur si grand, si sensible…et si vulnérable de petit garçon a beaucoup souffert de ce qu’il ressentait comme une prise de pouvoir du féminin…alors pour le protéger tu l’as refermé, peu à peu, bien caché derrière une épaisse carapace, un épais blindage qui ne laisse rien passer, car c’était décidé, on ne t’y reprendrait plus !

Sauf que…sauf que tu le sais comme moi, il y a une partie de toi que ne maitrises pas…tu sais ton deuxième cerveau, celui qui vit sa vie, entre tes jambes…et il est bien embêtant…

Il est bien embêtant cet organe qui exprime ton désir pour le féminin, puissant, omniprésent dans ta jeunesse…serais tu donc juste un porc ou un pervers ? Manifestement oui, la société et certaines femmes te le rappellent souvent non ?
Alors tu t’es castré tout seul, préférant projeter l’image du gentil garçon bien sous tous les rapports que celle du Macho tyrannique…à moins que tu n’aies préféré cette deuxième option…car tu as aussi pu être inspiré par la façon dont ton père traitait ta mère…dans tous les cas tu n’arrives pas à vivre une relation équilibrée avec les femmes, le cœur n’y est pas, et c’est vraiment le cas de le dire

Homme, mon frère, il est temps pour toi de te relever, de récupérer ta puissance masculine et de l’incarner

Il est temps pour toi d’accueillir et d’honorer ton désir pour les femmes, de ne plus le juger, il est le signe de ton énergie de vie et est celui qui a contribué à la vie.
Il est temps pour toi de te détacher de cet organe que tu as surinvesti et des injonctions à la performance qui te mettent tellement la pression
Il est temps pour toi de comprendre que l’énergie sexuelle est la plus puissante qui existe, et qu’il te serait utile d’apprendre à la faire circuler dans ton corps plutôt que de la répandre à tout va, si j’ose dire…te détachant peu à peu de cette envie de te “soulager” qui t’a fait faire tellement d’absurdités et a contribué à donner cette piteuse image de l’homme aux femmes

Et surtout, mon frère, il est grand temps pour toi de ré-ouvrir ton cœur, car c’est en lui que réside ton principal trésor
Plutôt que de vouloir faire payer à toutes les femmes tout ce qu’il a subi dans ton enfance, prends le temps de le soigner, tranquillement…et quand tu seras prêt tu pourras repartir dans le monde, rayonnant de toute ta puissance et exposant à tout vent ta vulnérabilité, car il n’est de véritable homme que celui qui sait qu’il est vulnérable et qui l’assume pleinement, en pleine lumière.

Prends ton temps, homme sacré, mais n’abandonne pas, car dehors il y a des femmes qui n’attendent que toi, dans toute ta puissance enfin assumée, et sois assuré que quand tu auras le cœur ouvert, tu ne pourras plus jamais abuser ou écraser le féminin, tu auras plutôt envie de…l’honorer

Inconditionnellement,
Gaël

A lire également

Massages tantriques et abus

L’illusion de l’oubli L’abus est comme le serpent. Il est larvé, semble dormir, calmé par le soleil, réchauffé par le sol, tranquillisé par le calme…et

Read More »

Tomber l’armure

Relever la visière pour mieux voir, Et enlever ton casque pour pouvoir respirer, entendre et embrasser.   Retirer tes gants pour pouvoir toucher, Les protections

Read More »

La paroi et le vide

J’ai longtemps hésité A quoi bon vouloir tenir ? Le vide est là, immense, attirant, presque magnétique. Il suffirait que je lâche, et qu’enfin, je

Read More »