RÉPARER LES TROUS

“Le bateau est plus en sécurité quand il est au port; mais ce n’est pas pour cela qu’ont été construits les bateaux”

J’aime beaucoup cette citation de Paolo Coelho ou de Grace Hopper, suivant les sources. Elles nous invite à prendre des risques, sortir de notre zone de confort, exploiter notre incroyable potentiel d’être humain.

Et j’ai envie d’utiliser la métaphore un peu différemment aujourd’hui.

Parfois la vie nous réserve de sacrées tempêtes : perte d’emploi, séparation, drames familiaux, traumatismes, burn-out…j’en passe et des meilleurs

Dans ces tempêtes il n’est pas rare que les bateaux soient endommagés, que la voile se déchire, que la coque ne soit plus parfaitement étanche, que le moteur explose…

Certains commandants pensent que c’était simplement dû à l’état de l’océan et ils reprennent la navigation aussitôt, comme ils l’ont toujours fait, au risque parfois d’aggraver encore un peu plus l’état de leur embarcation.

Et d’autres, plus sages, ont compris deux choses. La première est qu’ils doivent réparer les dommages causés par la tempête : qui serait assez fou pour reprendre la mer avec une coque trouée ?
La deuxième est que la tempête qu’ils ont essuyée est une source extraordinaire d’informations pour améliorer leur façon de naviguer. Peut être devront ils être plus prudents la prochaine fois ? Plus sensibles aux changements de vents, à la houle qui s’annonce ? Peut être aussi accepter de changer de direction plutôt que de maintenir le cap à tout prix ? N’y a t’il pas des éléments à changer également sur leur navire, des modifications indispensables à une navigation plus sereine ?

Alors si d’aventure un jour vous essuyez une tempête, avant de reprendre la mer trop rapidement, prenez le temps de réparer votre bateau ,d’analyser ce qui s’est passé et de modifier ce qui doit être modifié en conséquence…ce pourrait vous être d’un grand secours quand vous serez de nouveau au large, car si les conditions climatiques vous échappent et vous échapperont toujours, vous seul.e avez la main sur la préparation de votre bateau et sur vos choix de navigation…

Inconditionnellement,

Gaël

Photo by Milind Kaduskar on Unsplash

A lire également

La paroi et le vide

J’ai longtemps hésité A quoi bon vouloir tenir ? Le vide est là, immense, attirant, presque magnétique. Il suffirait que je lâche, et qu’enfin, je

Read More »

L’océan et le phare

 A quoi servirait un phare si stable si l’océan était toujours calme ? A quoi sert le masculin quand il n’est pas présent ?A quoi sert

Read More »

Sacré…ment bon dos

Le sacré est partout Depuis que je fais du Tantra, j’entends beaucoup parler de sacré. Féminin sacré, Masculin sacré, relation sacrée…tiens la relation sacrée, le

Read More »