Le cœur d’un homme

Il existe en tout homme,

Un lieu inaccessible,

Un trésor fantôme,

Un secret indicible.

Invisible pour les yeux,

Souvent il se cache,

Laissant briller sous les feux,

Un appendice plus bravache.

Fréquemment cabossé,

Lors d’une jeunesse naïve,

Il préfère se protéger,

Pour éviter récidive.

Si tu forces son entrée,

En quémandant qu’il s’ouvre,

Usant de tes attraits,

Pour franchir ses douves,

De lui tu n’obtiendras,

Que des mots bien futiles,

Et bien plus de tracas,

Qu’une paix juvénile.

Si par contre tu lui laisses,

Tout le temps nécessaire,

A oser ses faiblesses,

A tenter le sincère,

Alors tu recueilleras,

Mieux que l’espérance,

Son or, son miellat,

Oubliant l’engeance.

Car c’est bien dans son cœur,

Quand il s’ouvre enfin,

Que l’homme transmute ses peurs,

Qu’il n’en a même plus faim.

Alors il devient Shiva,

Si ses bases sont solides,

Et parvient dans l’ébat,

A effacer le sordide.

Car qu’on le veuille ou non,

Et n’en déplaise aux perchés,

C’est dans le sacré de l’union,

Que l’amour se transmet…
 
 

Gaël

A lire également

La paroi et le vide

J’ai longtemps hésité A quoi bon vouloir tenir ? Le vide est là, immense, attirant, presque magnétique. Il suffirait que je lâche, et qu’enfin, je

Read More »

L’océan et le phare

 A quoi servirait un phare si stable si l’océan était toujours calme ? A quoi sert le masculin quand il n’est pas présent ?A quoi sert

Read More »

Sacré…ment bon dos

Le sacré est partout Depuis que je fais du Tantra, j’entends beaucoup parler de sacré. Féminin sacré, Masculin sacré, relation sacrée…tiens la relation sacrée, le

Read More »