L’océan et le phare

 
A quoi servirait un phare si stable si l’océan était toujours calme ?
 
A quoi sert le masculin quand il n’est pas présent ?
A quoi sert le féminin quand il n’est pas vivant ?
 
Le masculin n’a rien à faire, il a juste à être.
Le féminin n’a rien à retenir, il a juste à vivre.
 
Quand ton océan rencontre son phare,
et que ton phare accueille son océan,
 
Ton monde et le monde peuvent enfin dormir tranquilles.
 
Les pieds dans l’eau,
 
Gaël
 

A lire également

Massages tantriques et abus

L’illusion de l’oubli L’abus est comme le serpent. Il est larvé, semble dormir, calmé par le soleil, réchauffé par le sol, tranquillisé par le calme…et

Read More »

Tomber l’armure

Relever la visière pour mieux voir, Et enlever ton casque pour pouvoir respirer, entendre et embrasser.   Retirer tes gants pour pouvoir toucher, Les protections

Read More »

La paroi et le vide

J’ai longtemps hésité A quoi bon vouloir tenir ? Le vide est là, immense, attirant, presque magnétique. Il suffirait que je lâche, et qu’enfin, je

Read More »