L’océan et le phare

 
A quoi servirait un phare si stable si l’océan était toujours calme ?
 
A quoi sert le masculin quand il n’est pas présent ?
A quoi sert le féminin quand il n’est pas vivant ?
 
Le masculin n’a rien à faire, il a juste à être.
Le féminin n’a rien à retenir, il a juste à vivre.
 
Quand ton océan rencontre son phare,
et que ton phare accueille son océan,
 
Ton monde et le monde peuvent enfin dormir tranquilles.
 
Les pieds dans l’eau,
 
Gaël
 

A lire également

La paroi et le vide

J’ai longtemps hésité A quoi bon vouloir tenir ? Le vide est là, immense, attirant, presque magnétique. Il suffirait que je lâche, et qu’enfin, je

Read More »

Sacré…ment bon dos

Le sacré est partout Depuis que je fais du Tantra, j’entends beaucoup parler de sacré. Féminin sacré, Masculin sacré, relation sacrée…tiens la relation sacrée, le

Read More »

Le cœur d’un homme

Il existe en tout homme, Un lieu inaccessible, Un trésor fantôme, Un secret indicible. Invisible pour les yeux, Souvent il se cache, Laissant briller sous

Read More »